Expert’s insights

Share this page

Icone Facebook Icone Twitter Icone Mail

Assaut de l’hôtel Meurice

 

Les soldats du Régiment de marche du Tchad de la division Leclerc à l’assaut de l’hôtel Meurice © coll.Leclerc, Musée Général Leclerc/Musée Jean Moulin (Paris Musées)

Alors que des services administratifs allemands quittent Paris, les hôtels Crillon et Meurice, siège de la Kriegsmarine et PC du général von Choltitz, commandant du Gross Paris, tiennent, entourés de solides défenses avec chevaux de frise et barrages. Le 25 août, le colonel Billotte, officier de Leclerc ordonne l’attaque du Meurice, von Choltitz refusant de se rendre. L’assaut est donné par les fantassins du régiment de marche du Tchad (RMT) de la 2e DB, tandis que les chars de la division Leclerc agissent de la place de la Concorde en direction des Tuileries.

Analyse de l’événement par Christine Levisse-Touzé, Conservateur général, historienne, directrice du Musée du général Leclerc et de la Libération de Paris et du Musée Jean Moulin et commissaire de l’exposition « Août 1944. Le combat pour la Liberté »